La Mort de Ragnar

L'histoire et les sagas scandinaves nous le disent depuis longtemps, mais maintenant la série l'a aussi mis en pratique !

Dans le 15e épisode de la 4ème saison de la série épique Vikings, le scénariste a frappé la dernière heure du personnage principal, le seigneur viking Ragnar Lothbrok. Ainsi, le leader australien Travis Fimmel dit au revoir à cette série, laissant un grand vide qui sera difficile à combler. Heureusement, les fils de Ragnar, notamment le jeune Ivar (Alex Hogh Andersen) ainsi que l'aventurier Bjorn (Alexander Ludwig), attendent déjà dans les coulisses.

Ragnar, comme dans la tradition historique, a été jeté dans une fosse aux serpents par le roi Aelle de Northumbrie (Ivan Kaye) après avoir été torturé. Il y connu une mort atroce.

Le créateur de la série et seul scénariste, Michael Hirst, et Travis Fimmel lui-même, ont commenté la disparition de Ragnar.

Ragnar dans la fosse au serpent

"En fait, mon personnage était censé mourir à la fin de la première saison, mais je dois être là pour quelques saisons de plus", a déclaré Fimmel à propos des plans initiaux de Michael Hirst. Au final, son engagement a duré plus de quatre ans, au cours desquels l'acteur a créé un personnage de série unique avec beaucoup d'aspérités.

Alors que Fimmel se souvenait des coiffures bizarres ("assez embarrassantes...") ou des grandes scènes de combat de la série ("Je n'ai jamais vraiment voulu participer à autant d'action parce que je suis tellement paresseux. De plus, nous filmons toutes les batailles en Irlande, donc je suis jaloux des combats de Game of Thrones en Espagne de temps en temps"), il a également fait un commentaire sur le personnage de sa série : "Au début, Ragnar était trop gentil, trop héroïque. Il est difficile de jouer un personnage qui n'a pas de défauts. C'est pourquoi j'ai supplié Michael Hirst de rendre Ragnar plus cruel et plus horrible, et de me laisser, en tant qu'acteur, surmonter ces problèmes. Vous vous juste juste plus quand vous êtes plus méprisé qu'encouragé".

Pour le créateur de la série Michael Hirst, "Vikings" a toujours été une histoire de génération qui ne se limite pas à Ragnar. "Il fait partie de l'histoire maintenant, de notre histoire, si vous voulez. Je n'ai jamais eu peur de laisser mourir le personnage, mais je voulais aussi que sa mort soit monumentale". Pour son acteur, Hirst n'a que des mots d'éloge : "Travailler avec Travis a été merveilleux et très intense. Je me souviens que nous avons revu les scénarios ensemble, mot pour mot, et que nous en avons discuté encore et encore".

Dessin décès de Ragnar

👉 Découvrez les acteurs de Vikings

Le contexte de la mort de Ragnar

"Je déteste ce putain de Michael Hirst !"

Surtout lors du tournage des derniers moments de Ragnar, Travis Fimmel a été mis à l'épreuve une fois de plus. Dans des conditions climatiques très dures et très froides, et face à quelques petites différences créatives avec le scénrasite Hirst (Fimmel : "Je déteste les grands discours. Mon personnage ne fait pas de discours comme ça"), qu'ils ont ensuite pu régler ensemble, l'acteur a eu droit à son maximum. Hirst se souvient de cette scène en riant : "À un moment donné, Travis criait : "Je déteste ce putain de Michael Hirst ! Je pense que sa grande passion, sa colère, et le fait qu'il ait été si impliqué et ait tant réfléchi à cette scène importante ont finalement été extrêmement importants pour le résultat et sa brillante performance".

De plus, Fimmel, qui aimait bien faire rire son scénariste, pense que les choses continueront à être passionnantes dans la série même sans son personnage. "Il a fait tout cela pour ses fils. Il croit en eux, pas en un Dieu ou quoi que ce soit, parce qu'il est un athée convaincu". Hirst a ajouté : "Les fils de Ragnar devront déterminer ce qu'il faut faire ensuite et si leur père a vraiment prêté serment aux divinités scandinaves. Le drame va certainement se poursuivre sans relâche".

Travis Fimmel ajoute une fois de plus : "Le spectacle dégage une énergie si particulière. Certains spectacles risquent de devenir un peu ennuyeux au bout de cinq ans. Cela n'arrivera pas ici. Les fils de Ragnar suivront leur propre voie et feront les choses mieux que leur père". L'acteur a également eu quelques mots de louange pour la chaîne History : "Nous avons eu beaucoup de chance avec History. On ne nous a pas dit que le spectacle devait être fait de telle ou telle manière. C'est pourquoi "Vikings" a toujours été différent des autres séries".

Alors que Michael Hirst est occupé à écrire la cinquième saison de "Vikings", Fimmel a tout de même déclaré que ses collègues, en particulier, lui manqueront terriblement. Bien sûr, il en va de même pour Michael Hirst, qui n'a que le meilleur pour son ancienne star. "C'est fini, Michael !", Fimmel veut que Hirst le sache à sa manière incomparable, pour ajouter ensuite : "Il est génial. Un gars fantastique".